Aux militaires de toutes les guerres

  • Description

Dans la nuit du 17 juin 1868, une troupe d'annamites pénétra dans le poste de Rach Gia, en Cochinchine, occupé par 28 militaires du 2e régiment d'infanterie de marine.

Un seul militaire, Joseph Duplessit, survécut. Les autres furent tués.

Aucune trace autre que le témoignage de Joseph Duplessit n'existe pour cette attaque. Les corps des 27 autres militaires ayant disparu, seul un acte de disparition fut dressé par le gouverneur de la colonie.

Il a fallu un acte du tribunal pour que les décès soient officiellement déclarés près d'un an plus tard.

C'est ainsi que l'acte de décès de Eugène Alfred Couturier, né au Plessis Dorin, dans le Loir et Cher, fut dressé le 19 juillet 1869.

Vingt six autres actes similaires furent dressés dans les communes d'origines des autres soldats tués.

Christine Lescène - Le blog d'une généalogiste - 17 mars 2008

!
Version mobile